Hotel Charleroi

Workshop urbain

Thème : Artiste

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Hôtel Charleroi est un projet de recherche initié par Adrien Tirtiaux, Antoine Turillon et Hannes Zebedin en 2009. Plusieurs résidences d’artistes et expositions occupent des lieux emblématiques de cette ville. Elle accueille une centaine d’artistes plasticiens internationaux sur invitation ou candidature spontanée. Le projet a grandi de manière empirique, s’adaptant aux opportunités qu’il rencontrait tout en ayant toujours conscience des moyens financiers limités du contexte dans lequel il s’inscrit. Hôtel Charleroi collabore chaque année avec différentes institutions culturelles locales. Après avoir loué une maison ouvrière en 2010, ils ont, l’année suivante, investi une institution et réalisé une exposition informelle (cf. focus), avec pour objectif de contribuer à enrayer le déclin de cette ville élue « la plus laide du monde », en 2008, par un quotidien néerlandais. Chaque année, Hôtel Charleroi rassemble le public de Charleroi et le monde de l’art lors d’expositions d’envergure parmi lesquelles « Ville en Abîme » au Palais des Expositions en 2012 et « Capital Social » à Marchienne-au-Pont en 2013.

Hôtel Charleroi, 2011 © Hôtel Charleroi
Hôtel Charleroi, 2011
© Hôtel Charleroi

Focus

Le chant des possibles

« Le chant des possibles » est une exposition regroupant des interventions artistiques en espace public. Une quinzaine d’artistes ont répondu à ce projet, en mars 2011, à travers plusieurs propositions : performance sonore avec des habitants, vidéo dans le centre-ville, création avec des sans-abris, intervention plastique sur une statue, affichage publicitaire, réhabilitation d’une fontaine, création d’une ligne droite reliant la ville et le terril, monument en cire, etc. À chaque fois, l’intention est la même : tenter de positionner le statut de l’art dans la société.

Pourquoi on en parle ?

Depuis 2010, Hôtel Charleroi occupe différents lieux emblématiques de la ville (Palais des expositions, Brasserie des Alliés, Quartier Rive gauche en mutation). Initiative autoproclamée, elle offre aux artistes, mais aussi aux habitants impliqués à travers des rencontres, la possibilité d’utiliser la ville comme un laboratoire d’expériences. Cette initiative est un défi pour Charleroi. En révélant des espaces oubliés, les artistes en résidence amènent les riverains à se questionner sur le devenir de leur territoire en prenant notamment part aux projets de réhabilitation en cours. Dans les contextes de décroissance urbaine, la création joue un rôle important de renversement de valeurs en faisant de l’environnement dévasté et des espaces délaissés des territoires d’expressions spécifiques, terreau de la culture urbaine à construire.