Tricyclique Dol

Collectif de constructeurs

Thème : Artiste

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Les metteurs en scène, scénographes et constructeurs Guillaume de Baudreuil, Ben Farey et Laurent Mesnier se retrouvent autour du collectif Tricyclique Dol pour bâtir un répertoire de spectacles et de créations ayant le sens des situations. L’univers de Tricyclique Dol combine des interactions mécaniques astucieuses (engins, sculptures, scénographies évolutives, mécanismes cachés ..) avec une trame de fond basée sur les sensations et les perceptions sensorielles (appréhension de l’espace et du temps, ouïe, toucher, etc.). Chacune de leurs créations joue sur l’implication et l’activation du public : parmi elles, Source, jeu de piste sonore à travers la ville avec l’eau pour fil rouge, ou Cheminement-s, réaction en chaîne d’objets dans un site industriel, ou encore leur dernière création 2016, Trouble, un voyage osthéophonique dans l’espace urbain.

Contre Nature ©Fred Fivaz
Contre Nature ©Fred Fivaz

Focus

Contre-Nature

Spectacle créé en 2011, Contre Nature n’est pas une spectacle qui se joue, mais un jeu des différences grandeur nature. Par une promenade d’apparence normale dans les bois, les champs, près d’une pièce d’eau ou au creux d’une falaise, le public est invité à déméler le faux du vrai, à détecter des índices incongrus par une observation du paysage ; les ballots de paille ont-ils toujours joué à saute-mouton ? les arbres tournent-ils habituellement autour d’eux-mêmes dans un bois ? Etrangement décalé, Contre-Nature donne à la nature un soupçon d’ingéniosité mécanique brouillant les pistes entre fiction et réalité.

Pourquoi on en parle ?

Créateurs multi-compétences et concepteurs aguerris, rompus à l’intervention dans l’espace public, les membres du collectif Tricylcique Dol jouent des situations et des lieux pour proposer des spectacles-expériences. Adeptes des scénographies vivantes, composante première de leurs créations, ils ouvrent de nouvelles voies à la narration empruntant au land art , dans l’attention et la composition avec l’existant, à l’ingénieur par les systèmes imaginés, au metteur en scène par les récits insufflés, au programmateur urbain par les dispositifs expérimentés.