Safari Intime

Parcours spectacle

Thème : Projet

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

« Safari Intime » est un spectacle dans l’intimité et l’ordinaire créé par la compagnie de rue Opéra Pagaï. À travers les fenêtres d’un quartier, le spectateur peut observer en suivant le parcours balisé, l’ordinaire ou l’extraordinaire de nos vies privées à la manière d’un éthologue : « une jeune femelle qui vient de mettre bas allaite son petit, un vieux mâle solitaire qui rugit, les rivalités au sein de la meute, le comportement du mâle dominant à l’intérieur de son clan, une parade entre deux jeunes à la saison des amours… ». La visite de la « réserve » et de ses « tanières » débute par une conférence d’un spécialiste de « l’Observatoire des Comportements Humains ». D’une durée variable de heure à deux heures, selon le rythme des spectateurs, cette balade- spectacle se réécrit à chaque fois en fonction des lieux et des participants. Soixante à soixante-dix personnes sont mises en scène à l’intérieur des maisons prêtées par les habitants, qui deviennent le théâtre de ces scènes intimes, le temps d’une ou deux nuits.

Safari Intime © Ophélie Couailhac

Focus

Opéra Pagaï - Bordeaux

Opéra Pagaï est un collectif de comédiens « à géométrie variable » (de 8 à 50), créé en 1999 à Bordeaux avec le double parti de prendre « l’espace public comme champ d’investigation principal » et de « s’affranchir des habituels formats de lieux et de représentation ». Ses créations se veulent contextuelles : elles sont écrites « en prenant en compte à la fois la réalité physique, géographique, architecturale d’un territoire, mais aussi sa dimension culturelle, humaine, sociale », nourrie de rencontres et de récits de voisins. Véritable « théâtre de l’approche », Opéra Pagaï développe des propositions et des situations pour faire redécouvrir l’extraordinaire dans ce qui relève du paysage quotidien et routinier.

Pourquoi on en parle ?

« Safari Intime » repose sur un travail préalable en résidence d’environ trois semaines sur les lieux d’interventions, le temps d’effectuer les repérages, de rencontrer les habitants prêts à se mettre en scène dans leur logement et d’écrire les commentaires du guide, entre fiction et réalité. « Safari Intime » offre l’opportunité de poser un autre regard sur nos modes d’existence et nos comportements, mais également sur le contexte dans lequel ils s’inscrivent, en décalant le regard et en scénarisant vers l’ordinaire et la sphère privée. À travers ses projets, la compagnie développe des explorations de l’intime, dont « Safari Intime ». Une négociation dans le temps long a permis de s’inscrire dans ce contexte singulier, et d’impliquer les habitants, jusqu’à en faire les acteurs même de leur quotidien.