Exposition voyageuse d’Yvan Loiseau, « Salades de racines »
Exposition voyageuse d’Yvan Loiseau, « Salades de racines »
L'Oasis, atelier Vélo nomade © Mund Gawi
L'Oasis, atelier Vélo nomade © Mund Gawi
L'Oasis, guirlande de vœux pour le Climat © Mund Gawi
L'Oasis, guirlande de vœux pour le Climat © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis, atelier bombes à graines © Mund Gawi
L'Oasis, atelier bombes à graines © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
Exposition « Ça chauffe » de Plaine Commune © Mund Gawi
Exposition « Ça chauffe » de Plaine Commune © Mund Gawi
L'Oasis, atelier outils de cuisson écologiques © Mund Gawi
L'Oasis, atelier outils de cuisson écologiques © Mund Gawi
L'Oasis, atelier outils de cuisson écologiques © Mund Gawi
L'Oasis, atelier outils de cuisson écologiques © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis © Mund Gawi
L'Oasis, four solaire © Mund Gawi
L'Oasis, four solaire © Mund Gawi
Pourquoi
on en parle

À travers l’Oasis, le collectif Mund Gawi encourage et facilite la réflexion collective sur la transition écologique et citoyenne, à l’échelle d’une commune. Au-delà de ces enjeux, l’Oasis investit un espace public pour en renouveler les usages et en réhausser le caractère hospitalier. Occupant une place jusque-là utilisée comme zone de passage d’un quartier à l’autre et de vente informelle, l’Oasis contribue à revaloriser un espace délaissé. Au croisement du centre-ville, de cités et d’habitats sociaux, à proximité d’un centre socioculturel (le 110) et d’un IUT, le projet crée des passerelles entre acteurs et habitants des quartiers alentours.
En fonctionnant sur la base d’un collectif aux membres variés, il ouvre la voie au croisement des pratiques et des disciplines. L’écologie y rencontre la culture, la création artistique et l’action sociale. L’Oasis se présente ainsi comme une place publique, ouverte à toutes les initiatives éco-citoyennes portées à Saint-Denis : un aménagement originale par son ouverture, son accessibilité à tous et sa gestion collective.

Text
Le projet

Situé sur la place du 18 mai 1945 à Saint-Denis, l’Oasis est un collectif d’associations engagé en faveur d’une transition écologique et citoyenne. Il est formé en 2015 à l’initiative du collectif Mund Gawi, à l’occasion des États généraux de l’économie sociale et solidaire organisés par l’Établissement Public Territorial Plaine Commune. Dans le cadre d’ateliers, d’événements artistiques et culturels, de rencontres et de débats, la vingtaine d’associations qui le compose partage des savoirs et savoir-faire et expérimente des pratiques alternatives dans les champs de l’agriculture urbaine, du réemploi, du recyclage, de l’économie circulaire, des mobilités douces, de la sobriété énergétique ou encore de la consommation collaborative. La signature d’un contrat de ville en 2017 a permis l’acquisition de conteneurs. Après quelques mois d’installation et d’aménagement, la place du 8 mai s’est dotée d’un jardin collectif, de deux conteneurs permettant le stockage de matériel pour les activités, d’une guinguette proposant différents services aux visiteurs et d’un atelier. Depuis 2017, le projet s’appuie sur deux subventions et la force bénévole des associations pour proposer de mars à novembre des activités aux habitants, toutes générations confondues, afin d’inventer des modes de consommation, de production et de relations résilients et chaleureux.

Zoom
Zoom sur
La fête des saisons

Chaque année, l’Oasis organise quatre événements phares pour marquer les saisons : le Réveil du printemps, la Fête de l’été, la Fête de l’automne, et une dernière Fête en novembre avant de marquer une pause hivernale. Par l’organisation de ces temps festifs, le collectif ouvre des opportunités de rencontre, de maillage et de visibilité du projet au-delà des activités plus régulières organisées sur le site. Ces temps forts sont l’occasion de fédérer les membres du Collectif Mund Gawi, les habitants et les acteurs locaux, en proposant une animation autour de trois pôles thématiques : éco-gestes (ateliers et formations au compost et au jardinage, réparation de cycles, jeux de sensibilisation à la transition écologique, œuvres collectives, présentation des actions des associations), alimentation saine (initiation à des pratiques culinaires sobres, restauration), culture et initiatives citoyennes (forums et débats sur les thèmes liés aux enjeux de la transition, spectacles et Bab El Oued Café).

Poursuivre avec :