Îlink association

Maîtrise d'usage sur l'île de Nantes

Thème : Structure

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Îlink Association créée en 2013 est en charge de la maîtrise d’usage d’un projet immobilier du même nom au cœur de l’île de Nantes. Elle préfigure la vie du futur quartier qui devrait accueillir à sa livraison en 2018 : 600 habitants et 600 employés d’entreprises.
L’origine de l’association remonte à 2012, lorsque l‘Agence conseil Scopic, associée à un groupement d’entreprises nantaises, recherche des locaux qui puissent être implantés dans un quartier vivant et participer à un écosystème urbain.
L’équipe est contactée par un second groupement, composé de promoteurs menés par Quartus (Vinci, Adim Ouest et Harmonie Habitat). Ils remportent ensemble l’appel d’offre lancé par la SAMOA (Société d’Aménagement de la Métropole Ouest Atlantique) pour le développement de deux îlots sur l’île de Nantes.
L’association îlink est alors fondée en 2013 et devient l’entité dédiée à la maîtrise d’usage du projet. Son financement est, jusqu’en 2015, pris en charge en partie par Nantes Métropole et la Région Pays de la Loire, sur des crédits au titre de la recherche et de l’innovation sociale, pour suivre une expérimentation menée à une échelle inédite.
Le projet est également suivi et documenté par l’agence interministérielle PUCA (Plan Urbanisme Construction Architecture) qui publie une première étude en 2016 : Développer une « maitrise d’usages » dans un projet immobilier : le cas de l’opération Îlink.
Aujourd’hui, l’association est constituée d’une équipe mais surtout d’acteurs du territoire et elle prend appui sur une communauté de contributeurs qui peuvent être de futurs habitants ou non : artistes, chercheurs, entrepreneurs, architectes, paysagistes, designers, etc. Ils peuvent être impliqués à diverses étapes du processus de conception comme au moment de la création du business modèle mais également pour intervenir sur de nombreuses autres questions tels que la place des liens intergénérationnels ou les porosités entre espace public et espace privé, etc.
Finalement, îlink Association prépare, imagine, éprouve et met en situation les futurs usages du quartier par deux activités : servicielle et évènementielle. D’abord en expérimentant des services mutualisés tels qu’un poulailler, un composteur mais également service de retouche ou un relais colis. Ensuite avec une programmation de rendez-vous réguliers tels que des ateliers, concerts, performances, conférences, comme autant de moments créateurs d’interactions entre les acteurs du projet urbain en cours, les usagers et les futurs habitants.

La Conciergerie – Labo de Quartier © Rasih Onur Süzen

Focus

La Conciergerie - Labo de Quartier

La Conciergerie - Labo de Quartier, pilotée par îlink association, se situe à 300 mètres du projet qui sera livré en 2018 et face à un emblème nantais : l’éléphant des machines de l’île.
Cette ancienne bulle de vente, est aujourd'hui le lieu de préfiguration des futurs services, espaces et activités d'Îlink. Ouverte au public depuis juin 2016 la Conciergerie - Labo de Quartier est également un lieu de sociabilité et d’animation, et propose des ateliers, conférences, sessions de jardinage, pratiques sportives…
A la livraison des bâtiments en 2018 la Conciergerie-Labo de Quartier deviendra le principal point de ralliement et d’information au cœur même du programme immobilier. Elle centralisera aussi la gestion et l’animation d'autres futurs espaces partagés : jardins, espaces de coworking, café/petite restauration.

Pourquoi on en parle ?

Expérience inédite portée originellement par une agence de communication, îlink association est un acteur dédié à la maîtrise d’usage, présent de la réponse à l’appel d’offre jusqu’à l’après livraison du projet immobilier.
L’association permet l’inclusion des publics et usagers dans la conception de leur futur quartier. Situé au cœur du territoire en mutation de l’île de Nantes, îlink défend la préfiguration du bâti par le vivant notamment en utilisant l’art comme outil d’appropriation pour les futurs usagers et habitants.
Ce choix de rendre le projet « habité » avant d’être « habitable » appréhende le projet immobilier comme un projet de société : culturel, social et économique.
L’association a su s’imposer comme un acteur du paysage nantais et envisage par la suite d’adjoindre à la gestion des activités du projet, leur rayonnement sur la Prairie aux Ducs et plus largement sur les projets urbains qui verront le jour sur l’Ile de Nantes.