Les îles actives

Aménagement transitoire au cœur d’une requalification paysagère

Thème : Projet

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Les îles actives, intervention d’aménagement provisoire sur le parc de Bougainville (4 hectares), constituent une première étape dans l’opération de requalification du parc des Aygalades. Future coulée verte de 14 hectares à Marseille, ce vaste projet est initié par l’Etablissement Public d’Aménagement Euroméditerrannée, labellisé EcoCité dans le cadre de la renaturation de cet ancien site industriel fortement dégradé. Au début de l’année 2016 la Compagnie des Rêves urbains et l’association Appui, Recherche et Education pour la Négociation Locale sur les Environnements (ARENES) proposent des ateliers au pied de la Cité Bellevue, accompagnant les habitants dans la réalisation de carnets de voyages urbains. Parallèlement, la plasticienne Aurélie Masset et l’Atelier Méta 2 entrent en contact avec les enfants du quartier qu’ils associent à la réalisation d’une fresque sur le mur du parc. Assidue à ces rendez-vous réguliers, l’agence urbaine soVille est attentive aux échanges, attitudes et réactions dont ceux-ci sont le théâtre. Elle détecte les indices dont elle fera la traduction dans la conception de l’intervention temporaire : à l’écoute des habitants, elle façonne les îles actives. Jeux, terrains de sport et assises ombragées essaiment l’espace minéral de coins de rencontre. Des reliefs colorés guident le flux piéton. Depuis la station de métro Bougainville, l’aménagement transitoire combine cheminement piéton et équipement de quartier jusqu’au pied de la cité Bellevue. Inauguré en juillet 2017, il préfigure un aménagement définitif prévu pour 2020.

Les îles actives à Marseille © soVille

Focus

La démarche de préfiguration MOVE

La démarche MOVE – Massilia Open Village Experience - est mise en place par l’Établissement Public d’Aménagement Euroméditerrannée pour accompagner le développement urbain de l’Ecocité. Une sélection de sites profite d’une intervention transitoire en amont de l’aménagement urbain définitif. Ces opérations d’aménagement temporaire font appel à un réseau d’acteurs mobilisant des outils artistiques, culturels et économiques, dans l’objectif d’articuler à la requalification, des phases de concertation habitante et de préfigurations d’usages. Élaborée en vue de saisir le contexte de projet dans son épaisseur et de porter un discours cohérent, MOVE amène la maîtrise d’ouvrage à s’entourer de compétences professionnelles complémentaires aux siennes. Elle réveille le terrain dans l’optique de l’engager dans le futur projet collectif.

Pourquoi on en parle ?

Aux portes des quartiers Nord de Marseille, sur quatorze hectares de friches urbaines traversées par le cours d’eau des Aygalades, l’Etablissement Public d’Aménagement Euroméditerrannée projette un vaste parc pour 2020. Le parc de Bougainville, portion de trois hectares, fait partie des sites qui bénéficient d’un aménagement transitoire. Pour la maîtrise d’ouvrage, il s’agit de valoriser un foncier disponible et détérioré. Conçues en concertation avec la population des cités de logements environnants, les îles actives sollicitent la production d’objets créatifs (fresque murale, carnets de voyages urbains) dans le but d’inviter les imaginaires des participants dans une contribution collective. Elles préfigurent les usages et les configurations spatiales que l’aménagement définitif pourra comporter.