Echelle Inconnue

Groupe urbain résistant

Thème : Concepteur-e Urbain-e

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Échelle Inconnue est un groupe qui prône une ville en lutte contre les exclusions produites par l’urbanisme contemporain. Il agit par l’intermédiaire de projets urbains locaux et participatifs (occupations, ateliers d’urbanisme et de cartographie, projets d’architecture, films, objets numériques urbains) visant la production de connaissances sur la ville, clé d’une possible réappropriation collective de celle-ci. Le groupe développe des projets manifestes sur l’habitat nomade ou les lois de l’espace public qui prennent en compte la question politique et historique. Basé à Rouen, il se déplace, en ateliers itinérants et nomades. Son projet « Makhnovtchina » sillonne la Normandie, Moscou et la Moldavie, coproduisant avec les personnes rencontrées, cartes, images, textes, projets et films autour des nomadismes contemporains. Structure d’édition, Échelle Inconnue publie livres et journaux consignant expériences, théories, et « connaissance par le bas ».

Visuel du Doctorat sauvage en Architecture © Échelle Inconnue
Visuel du Doctorat sauvage en Architecture
© Échelle Inconnue

Focus

Doctorat Sauvage en Architecture

Le « Doctorat Sauvage en Architecture » est une disposition d’éducation à la ville que propose Échelle Inconnue, à Rouen et au-delà. Centre de documentation alternatif et cellule de recherche autour des migrations et des exclus du plan. Il lutte contre la production intellectuelle excluante, et organise conférences, ateliers, séminaires, ouverts à tous, dans une logique d’université populaire.

Pourquoi on en parle ?

Échelle Inconnue a identifié depuis quinze ans la manière dont les plans utilisés par les urbanistes et architectes forment une ville non-neutre qui privilégie certaines populations. Le groupe urbain résistant et militant réclame ainsi une autre manière de penser, communiquer et faire la ville. Décloisonnant volontairement les domaines du savoir croisant l’architecture, l’art plastique, l’intervention en espace public, les sciences humaines et ne se revendiquant d’aucune de ses disciplines. Échelle Inconnue propose une contre-recherche convoquant la pratique artistique et le décadrage qu’elle suscite pour aborder l’urbain.