Cuesta

Coopérative culturelle

Thème : Structure

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

La SCOP culturelle Cuesta (Société Coopérative et Participative) a été cofondée en 2015 par Alexandra Cohen et Agathe Ottavi, en partenariat avec ARTER, une agence de production et de conseil, spécialisée dans la conduite et la mise en œuvre de projets artistiques et culturels. À l’image de leurs parcours associant urbanisme, anthropologie, ingénierie culturelle et sciences politiques (notamment via leur formation SPEAP – Programme d’expérimentation en arts et politique), les deux fondatrices croisent les disciplines et créent des équipes mixtes.
Cuesta est une structure intermédiaire qui répond à des commandes (publiques ou privées), programme des interventions artistiques et culturelles, conseille et accompagne des professionnels (maîtrise d’œuvre, maîtrise d’ouvrage, artistes et collectifs, équipes de recherche).
À titre d’exemple, dans le projet d’aménagement de la Vallée de la Vilaine, Cuesta assure la maîtrise d’œuvre (avec l’Agence de paysagistes Ter) et sollicite l’intervention d’architectes du Bureau Cosmique et d’artistes, pour proposer une stratégie d’amplification et mise en valeur des qualités paysagères du site en engageant la participation d’usagers, d’élus et de techniciens.
Accompagnées par Cuesta, les interventions menées sur le terrain par des artistes et des concepteurs urbains contribuent à l’expression et au recueil des paroles de différents acteurs afin de les inviter à prendre part au projet de fabrication d’un territoire.

Le terrain, le joueur et le consultant © Cuesta

Focus

Le terrain, le joueur et le consultant

En collaboration avec Gongle, groupe interdisciplinaire d'expérimentations sociales et théâtrales, Cuesta déploie une démarche artistique et culturelle impliquant des habitants dans le projet urbain du secteur Pleyel à Saint-Denis commanditée par Plaine Commune et la Ville de St Denis et mettent en place des ateliers artistiques de 2016 à 2018 (écriture, théâtre, promenade, jeu, commentaire sportif…).
Autour d'un langage sportif, ils relient, communiquent, jouent les grands projets métropolitains pour le quartier ainsi que son quotidien. Et avec les retours de terrain, les mémoires, désirs, cultures, récits de ses acteurs, habitants et usagers prennent part à la concertation, nourrissent le projet urbain. Ces analyses et documentations permettront de remettre un outil de mémoire et de réactivation du projet après le démarrage des travaux.

Pourquoi on en parle ?

Cuesta mobilise des outils d’urbanisme originaux (réflexion collective, mise en récit de projets urbains, jeux…) appuyés sur des pratiques artistiques et des démarches culturelles. La mobilisation du média artistique est l’occasion d’une rencontre entre acteurs traditionnellement séparés (concepteurs urbains, travailleurs sociaux, habitants, artistes…).

Cette SCOP culturelle s’inscrit comme un acteur représentatif des nouveaux intermédiaires entre le monde de la création et celui de l’urbain. En répondant à des appels d’offres à destination d’artistes (comme sur le secteur Pleyel à Saint-Denis), Cuesta justifie la nécessité d’un acteur tiers, médiateur polyglotte, entre la commande urbaine et les dispositifs artistiques.

Sa forme coopérative, émergent depuis une société de production artistique historique (l’Agence ARTER), est également un signe de l’évolution des formes de l’ingénierie culturelle au contact de l’aménagement des territoires.