Les Chants du Blosne

Parcours d’ondes sonores

Thème : Projet

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Les Chants du Blosne constituent une création sonore de l’association Ars Nomadis dans le cadre du projet de réaménagement du quartier du Blosne, à Rennes. Lauréate du marché public lancé par Rennes Ville et Métropole, l’équipe d‘Ars Nomadis réalise une centaine d’entretiens avec des habitants du quartier, les interrogeant sur les histoires, les musiques, chants et mélodies qui ont marqué leur vie au Blosne ainsi que sur le regard qu’ils portent sur le réaménagement en cours du quartier. Elle collecte des enregistrements sonores : échantillons de récits, extraits de chants, bruits des rues du Blosne. Dans un deuxième temps, des élèves des écoles et du collège du Blosne, accompagnés d’enseignants et d’ensembles instrumentaux et chœurs du Conservatoire, entament, sous la direction de deux compositeurs, des exercices de création musicale à partir du contenu récolté. Mêlant témoignages et réinterprétation, vingt pièces sonores sont composées, faisant l’objet d’écoutes publiques à l’occasion des cinq Dimanches au Blosne programmés sur trois ans. Au printemps 2019, vingt bornes d’écoute sont placées de façon à proposer un parcours sonore au travers du quartier. Le projet continue d’évoluer. Les initiateurs des Chants du Blosne réfléchissent notamment à la mise en œuvre du parcours, concertant habitants et usagers sur la façon dont ils pourraient s’en saisir une fois mis en place.

Installation d’une borne d’écoute dans le quartier du Blosne © Les chants du Blosne

Focus

Ars Nomadis

Fondée en 2008, Ars Nomadis est une association rennaise attachée à la production de lien entre art, d’espace public et citoyenneté. Son champ d’activité recouvre la production artistique et culturelle, l’accompagnement de porteurs de projets, le conseil aux collectivités publiques ainsi qu’un travail de recherche. Ars Nomadis conçoit notamment des dispositifs de rencontre emboîtant différentes disciplines artistiques. À l’exemple du "Mur des langues" ou de "Théâtre Nomade", chacun des processus de travail donne lieu à une création in situ faisant suite à une phase d’investigation et impliquant acteurs locaux et habitants.

Pourquoi on en parle ?

Les Chants du Blosne a trois objectifs principaux : investir le territoire en cours de réaménagement (spatial, sonore, culturel, affectif) afin d’en explorer les pratiques et les mémoires ; initier la mise en place d’un parcours sonore révélateur du Blosne en sollicitant l’implication de ses usagers ; préfigurer l’implantation au sein du quartier, d’un nouveau bâtiment du Conservatoire en 2020. Le travail du matériau sonore, outil « interface » de cette initiative, a engagé un ensemble d’interactions propices à la constitution d’un terrain de projet meuble et fertile. Invitation à l’expression d’un patrimoine musical (chants traditionnels, berceuses, chants ouvriers, chants populaires), rencontres entre élèves du Conservatoire et habitants, formation de groupes de musiques, fédération autour d’une réalisation collective sont autant de rôles-clefs que le projet a endossés. Cette initiative, portée par Ars Nomadis dans le cadre d’un appel d’offre lancé par Rennes Ville et Métropole, convoque le champ artistique dans le but de provoquer des interactions sur un territoire en mutation, et ce faisant, de déclencher des échanges entre les usagers d’un territoire.