Centre céramique contemporaine La Borne

Savoir-faire artisanaux et création en territoire rural

Thème : Lieu

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Le Centre céramique contemporaine La Borne (CCCLB) est un lieu situé en milieu rural et dédié à la création céramique. Les soixante-cinq céramistes de l’Association Céramique La Borne (ACLB) exposent leurs créations et proposent, depuis le début des années 1970, une programmation d’artistes invités dans l’ancienne école du village. Leur volonté de développement du lieu, soutenue par les pouvoirs publics, permet l’ouverture d’un Centre à la hauteur de la renommée de La Borne en 2010.
Il est composé d’une galerie d’exposition de plus de 600 m², de deux ateliers – l’un professionnel, l’autre pédagogique, et d’espaces administratifs.
Ce Centre, qui fait référence dans le domaine de la céramique au niveau national et international, est ancré dans son territoire par ses partenariats avec des ateliers professionnels dans un rayon d’une trentaine de kilomètres.
En plus de favoriser l’économie locale, son objectif est d’exposer des œuvres céramiques contemporaines et de permettre la transmission de savoir-faire, pratiques et connaissances par des stages, démonstrations, visites et résidences organisés tout au long de l’année. Renforçant cette fonction de médiation, le site est doté d’un espace librairie spécialisé sur la céramique, et bénéficie de la proximité avec le musée de la Poterie et le musée Vassil Ivanoff situés eux aussi à La Borne.
La Communauté de Communes Terres du Haut Berry propose une programmation dans la galerie du Centre de céramique contemporaine, mais incite également son public à parcourir la campagne à la découverte des ateliers et fours de son réseau local, qui proposent régulièrement des stages, workshops et visites.

Exposition des artistes bornois au Centre céramique contemporaine La Borne © DR.

Focus

Rencontres internationales à La Borne

En 2018, La Borne accueillera la troisième conférence européenne des cuissons au bois (25/08 > 01/09/2018). Cette semaine d'échanges de savoirs et de pratiques réunit des professionnels du monde entier, spécialistes de la céramique et particulièrement des cuissons au bois. Le programme prévoit, en plus du cycle de conférences, des visites et des ateliers de démonstrations. Les précédentes éditions se sont tenues à Pasewalk (Allemagne) en 2010 et à Guldagergaard (Danemark) en 2014.
Chaque année, l'automne est aussi le moment de célébrer "Les Grands Feux", rendez-vous artistique organisé par l'association conjointement au CCCLB. Cet évènement est l’occasion d’amplifier la découverte du site pour de nouveaux publics et de renforcer son rayonnement à l'échelle internationale, en conviant des artistes céramistes venus de l'étranger. En 2017, "Les Grands Feux" étaient placés sous le signe des rencontres franco-russes. En plus d'être l'opportunité d'échanges professionnels entre céramistes, "Les Grands Feux" proposent durant huit journées un programme ouvert à tous les publics, fait de visites des fours en cuisson chez les professionnels, de démonstrations, stages, expositions, conférences, projections de films et moments festifs qui irriguent le village de La Borne et ses environs.

Pourquoi on en parle ?

Le Centre céramique contemporaine de La Borne valorise la spécialisation culturelle d’une région. Il donne à lire le caractère d’un territoire, le différenciant d’un autre, par le développement artistique d’un savoir-faire artisanal et traditionnel. Avec un centre dédié aux expositions et un réseau d’ateliers de céramistes maillant la campagne alentour, ce projet dessine un territoire économique et touristique porté par l’artisanat et l’art, permettant ainsi de rassembler autour d’un héritage commun (la cuisson de grès à haute température étant pratiquée localement depuis le 15e siècle, notamment pour des raisons de proximité des matières premières nécessaires – grès et bois).
Ce projet a un ancrage territorial qui ne se limite pas à un lieu emblématique, mais se construit aussi autour d’un ensemble de satellites allant du musée de la Poterie, du musée Ivanoff aux nombreux ateliers et fours privés essaimés sur le territoire.
L’association propose une vie culturelle dans son espace dédié, tout en fédérant cette dynamique sur un territoire élargi, en s’appuyant sur une vaste programmation hors-les murs, incitant les visiteurs à se déplacer au sein d’un territoire culturel dédié à la céramique.