boijeot.renauld

Créateurs d’actions impliquantes

Thème : Artiste

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Créée en 2011, l’équipe boijeot.renauld reprend les noms de deux de ses fondateurs : Sébastien Renauld, Laurent Boijeot. Formés à l’architecture, à la sociologie et au théâtre d’intervention, ils pratiquent l’espace commun de manière alternative : constructions de d’architectures mobiles, jeu sur et dans l’espace public, toujours avec humour et décalage. Ils expérimentent, à travers des actions activistes et revendicatives tournées vers une société d’habitants, la notion de commun, de cohabitation, génératrice de mémoire partagée et de lieux de vie publique. Les hôtels de ville, où l’on est invité à dormir, les institutions de la cité (de la caserne des pompiers à la place publique, en passant par le théâtre ou la bibliothèque), l’installation de panneaux à vendre sur les balcons des particuliers avec le numéro de téléphone du maire de la ville qui accueille le festival commanditaire, ou encore des traversées de ville avec lits, tables, chaises et équipe municipale, en sont autant d’exemples.

Hotel Empire, The New York crossing, U.S. 2015 © Clément Martin
Hotel Empire, The New York crossing, U.S. 2015
© Clément Martin

Focus

« Hotel Empire, The New York crossing », New York, United states.

Performance de longue durée, la traversée de New York s'intalle à la dimension d'une ville-monstre. Sans autorisation préalable, les artistes et leur photographe déplacent à la main leurs unités d'habitation le long de broadway. De la 125ème rue à Battery Park, ils leur faudra un mois pour conquérir le coeur des habitants de la grosse pomme et traverser littéralement celle-ci. Quelques milliers de conversations plus tard, l'espace public redéfini, la notion d'accueil portée bien haut, ils ont habité New York et offert à ses millions d'habitants une rumeur à la taille de leur idole et une nouvelle forme de mémoire collective.

Pourquoi on en parle ?

Le collectif d’artistes boijeot.renauld investit et bouscule l’espace public avec des actions engagées, attentives aux contextes et toujours impliquantes. Ils ont cette capacité à générer des situations qui font collectif, à travers des actions partagées et partageables. Leurs performances jouent sur le fil de l’autorisé-interdit, la prise de risques est le moteur de leurs actions tricks and freaks, et les habitants leur matière.