BEAUX LIEUX

Créations contemporaines et paysage

Thème : Évènement

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

BEAUX LIEUX est un parcours d’exposition d’œuvres contemporaines, qui prend place au fil des ans dans les rues, les jardins et les lisières agricoles du village de Beaulieu-lès-Loches.

L’association B2X, à l’origine du projet, favorise dans son choix de projets et d’artistes à la fois la résonance avec le territoire (qu’elle soit d’ordre poétique, humoristique, symbolique,…) mais aussi le mode opératoire de la réalisation de l’œuvre : elle sélectionne des projets capables de créer une synergie locale en faisant participer les habitants. L’implication des jeunes est favorisée grâce à des partenariats avec différents établissements scolaires. Elle peut prendre la forme d’interventions en classe d’un artiste, ou être intrinsèquement liée à la démarche artistique et aboutir alors à une réalisation collective de l’œuvre. Certains artistes travaillent en résidence dans les entreprises locales qui mettent à leur disposition lieu de travail et matériaux (ateliers de fabrication, outils, matériel, engins pour le transport de œuvres…). Les œuvres choisies dialoguent avec le paysage par divers moyens, en parlant du passé (petit patrimoine des lavoirs) ou d’évènements qui ont bouleversé le paysage (souche d’un arbre remarquable du village) : elles montrent que l’espace public n’est pas muet.

(c) CPCL – Amandine Bocquelet – Entre Ciel et Terre

Focus

GRAOW !!! (Morgan Pansier)

Morgan Pansier, graphiste et illustrateur, propose pour l'édition 2016 du festival un projet conçut et réalisé avec les élèves de 6ème du collège Georges Besse de Loches.

Le déroulé de la création de l'œuvre est le suivant : en se promenant dans les ruelles, en portant un regard nouveau sur le village, les élèves imaginent des scénettes. Puis, lors d'une séance photo, ils incarnent les personnages inventés. Après impression en sérigraphie, l'artiste colle les tirages obtenus dans les endroits choisis pour donner à voir l'image de ces récits inventés.

En proposant aux enfants de porter sur leur environnement quotidien un regard extra-ordinaire, de le théâtraliser, l'artiste donne l'élan d'une mise en récit de l'espace public, d'une appropriation inhabituelle, initiée par les jeunes mais confrontée au regard de tous, habitants, promeneurs et touristes de passage.

Pourquoi on en parle ?

Le projet BEAUX LIEUX est ouvert à la collaboration avec les écoles et établissements scolaires locaux (présentation aux élèves des projets, participation à la réalisation des œuvres avec l’artiste).

De plus, l’association se lie avec les entreprises environnantes, notamment de menuiserie et de charpente, qui mettent à disposition locaux et matériaux, participant ainsi à la synergie du projet et permettant des échanges de savoir-faire.

Les œuvres donnent de l’élan aux usagers habituels et visiteurs occasionnels pour se promener à pied dans leur village et déclenchent une nouvelle façon de percevoir les lieux dans leurs aspects urbains et ruraux.

Par les liens stratégiques tissés avec les écoles et les entreprises, une large proportion d’habitants (parents d’élèves, familles, clients des entreprises partenaires, commerçants…) se trouve concernée de façon indirecte par le projet, mais plus largement par le devenir du village, son urbanisation, son rapport avec le proche territoire agricole, sa dimension touristique porteuse pour l’économie locale. Le festival est un moteur qui donne un sens politique au fait de vivre à Beaulieu-lès-Loches : entre ville et campagne, fleuve et ville-moyenne, l’espace public est habitable.