Thirons-Gardons

Ateliers ambulants pour prospective partagée

Thème : Projet

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Le village de Thiron-Gardais (Eure-et-Loir) a bénéficié en 2014 des ateliers mobiles du plasticien Xavier Bertola.
Par des moyens ludiques, la démarche permet de rencontrer la population et de recueillir les témoignages et les projets des habitants du village. L’artiste est arrivé à Thirons-Gardais à bord de ses trois engins proches de l’attraction foraine : La Caravane Parlante, Le Bureau des Réclamations et La Voiturette Stylographante, qui ont permis de réaliser des œuvres sonores, écrites et dessinées. Au cours des cinq semaines passées sur place, il a fait participer la population à des ateliers et a par la suite exposé les œuvres créées dans une auberge en rénovation du village. Un Cinéma pour les Oreilles a ainsi permis de diffuser les témoignages prélevés auprès des riverains et des résidents de la maison de retraite, résultat de l’atelier de La Caravane parlante, studio mobile d’enregistrement et de montage. Des aménagements ont été imaginés par les enfants pour l’étang situé à l’entrée du village, à l’aide de La Voiturette Stylographante et du Bureau des Réclamations qui permettent aux participants d’écrire et de dessiner, et à l’artiste de scanner, photocopier, mettre en page et imprimer un fanzine qui compile et rend lisible, pour tous et toutes, les souhaits des habitants.

Thirons – Gardons
© L’Intention Publique

Focus

Xavier Bertola, plasticien-rigologue

Xavier Bertola, artiste aimant jouer avec les codes de la publicité et du monde forain, construit des engins qui sont à la fois le décor et l'outil de ses créations, qui ne prennent corps qu'à la rencontre d'un public. Il intervient comme vecteur de prise de parole citoyenne lors de festivals, manifestations sportives ou culturelles ou encore lors de résidences mais également dans des contextes privés.
Faisant partie de l'association L'intention Publique, ses machines se prêtent à donner la parole aux usagers de l'espace public, ou sont un outil complémentaire à la concertation publique.
Il compose des bandes-sons à partir de la matière parlée qu'il enregistre, toujours différente en fonction du public et du lieu. Il compile les projets, rêves et envies des participants de ses ateliers sous la forme de livres, plans, dépliants, journal mural, fanzines, guirlandes de dessins et d'expositions. Ses engins, dans tout leur artifice qui attire, amuse et invite à participer, ne sont que des moyens de recueillir les mots et les images, parlées, écrites ou dessinés, qui sont la matière de ses œuvres.

Pourquoi on en parle ?

Ce projet a été initié par l’association l’Intention Publique, qui œuvre pour l’élaboration d’outils artistiques propres à accompagner l’aménagement des territoires. Cet outil dont a bénéficié le village de Thiron-Gardais vise à donner la parole aux habitants de tout âge, concernés en premier lieu par le devenir de leur village. Par un système d’ateliers évoquant un cirque ambulant, Xavier Bertola aborde la population par le rire, la convivialité. Le mode théâtralisé de son intervention facilite les rencontres. L’artiste mise sur l’amusement et la détente comme condition propice à une prise de parole libre, inventive, pleine d’espoir, pour imaginer l’avenir d’un village en se libérant de contraintes (budgétaire, techniques,…) qui pourraient freiner l’imagination. Notons également que cette intervention a abouti à l’édition d’une carte touristique destinée à redécouvrir extra-ordinairement et par l’intermédiaire de ses bancs publics la commune de Thiron-Gardais. Cette création graphique a été réalisée dans le cadre de l’exposition État de sièges en 2016 (tirage 10 000 exemplaires).