Le Nombril du Monde

Outil culturel de territoire

Thème : Structure

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Le Nombril du Monde est une association, entre structure artistique et agent touristique, dédiée aux arts de l’oralité et du conte. À l’initiative de Yannick Jaulin, conteur contemporain et enfant du pays, la structure (située dans le village de Pougne-Hérisson – 373 habitants, en 2011) a créé un véritable mythe autour de la commune, imaginée comme nombril du monde, ou encore comme capitale des nombrils du monde. Elle organise un festival éponyme, de nombreuses activités pédagogiques et gère depuis 2004 un jardin, site touristique et culturel ouvert au public six mois dans l’année, avec des propositions artistiques ponctuant la saison.

Les cabanes à histoires © C. Doumé

Focus

Festival du « Nombril du Monde »

Tous les deux ans, l’association organise son festival autour des arts de la parole (conte, spectacle de rue). Il est construit sur les lignes d’intention de l’association autour de l’humour, de la dérision, de la convivialité et de la « benaiserie », définition locale du bien-être.

Pourquoi on en parle ?

Tanière pour compagnies de théâtre et de conte de rue, mais aussi un espace de mise en valeur et d’animation d’un village, Le Nombril du Monde est une expérience exemplaire de développement local. Simple festival de village au début des années 1990, le projet développe l’offre touristique du Pays de Gâtine, avant de devenir un lieu culturel à part entière, avec l’ouverture du Jardin Public du Nombril. Le Nombril du Monde est un projet qui a permis d’asseoir une activité́ culturelle et touristique dans un contexte de désertification des campagnes. Il n’en demeure pas moins des difficultés, dans un contexte économique fragile, à maintenir le projet dans sa relation d’équilibre avec la commune.