Itinéraire Bis

Développement artistique départemental

Thème : Structure

Mode d’actions

  • Faire la ville avant la ville
  • Fédérer les acteurs
  • Lire le territoire
  • Ouvrir de nouveaux espaces de parole
  • Susciter des méthodes alternatives d’urbanisme
  • Transformer / Requalifier

Itinéraires Bis est une association de développement culturel et artistique qui défend un service public de la culture, portée par une nécessité de réinventer un lien moderne entre artistes et populations. Son action à l’échelle du département des Côtes d’Armor, s’articule autour de l’accompagnement d’artistes, de projets de territoires, la diffusion et l’enseignement artistique. L’action développée par l’agence est le fruit d’un engagement politique du département depuis trente ans en faveur de la culture. En prenant la tête de la structure, Philippe Sachet a souhaité approfondir la rencontre avec les habitants et la transversalité des actions, en visant notamment les zones délaissées culturellement (centre ou sud du département).

Itinéraire Bis © Joel Bellec
Itinéraire Bis
© Joel Bellec

Focus

Pas sages

Depuis 2011, Itinéraires Bis s’est engagée dans « Pas Sages », un dispositif construit en partenariat avec le Conseil général des Côtes d’Armor, la DRAC Bretagne et l’Education Nationale qui décline résidences de création, diffusion d’œuvres et ateliers publics. Au printemps 2015, « Pas Sages » se dirigera vers la jeunesse et donnera notamment à voir et à partager la restitution d’ateliers amateurs, des œuvres professionnelles, notamment celles issues des résidences de création. Pour ces trois axes, une place importante sera laissée aux jeunes. Ils se verront proposer un accompagnement et seront invités à participer à la manifestation dans ses aspects organisationnels mais également dans sa communication.

Pourquoi on en parle ?

Portée par une volonté politique, Itinéraire Bis essaime la création entre des lieux dédiés à l’art et la culture et d’autres espaces du territoire (écoles, place publique, etc.). Elle permet de fédérer des dynamiques d’éducation, de développement local, d’actions sociales et d’aménagement du territoire. Sa position de médiation entre les mondes montre comment la création peut faire pont entre les différentes politiques publiques territoriales, et cela dès l’échelle locale du département.