ARTePLAN Arts & Aménagement des territoires

Plateforme Collaborative

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux :

Appel à projets • Résidence artistique au sein du futur écoquartier fluvial • Ile-Saint-Denis (93)

Cette consultation concerne le futur écoquartier fluvial de la ville localisé au sud de l’île.

Ce site accueillait l’une des plus grosses plateformes logistiques de la région parisienne, comportant des centaines d’entrepôts alimentant chaque jour les grands magasins parisiens. Cet ancien quartier servant de la capitale, aujourd’hui totalement détruit, a vocation à devenir un écoquartier exemplaire en termes d’aménagement, de construction, de mixité d’activités (équipements, bureaux, logements) et de populations. Il doit permettre de recréer de la continuité urbaine sur l’Île St Denis enrayant la rupture existante entre le centre ville et le quartier d’habitat social à l’extrémité sud de l’Île.

Ce projet partiellement réalisé est actuellement en suspens dans l’attente des Jeux Olympiques 2024. Ce site stratégique en termes de positionnement au Nord de Paris a en effet été retenu pour accueillir le village olympique, retardant de 5 ans la livraison des logements aux futurs résidents mais aussi la réalisation des espaces publics et des principaux équipements.

Dans ce temps suspendu, dans ce quartier partiellement construit, dans ce territoire insulaire coupé des zones de vie environnantes, des habitant.e.s tentent de s’approprier un territoire en transformationà cheval entre la zone en travaux, la friche urbaine et le lieu de l’expérimentation et des possibles. En effet, depuis 2013, ce site accueille l’ActLab de Bellastock, laboratoire de réemploi des matériaux de construction issus des démolitions passées, faisant de cet espace mouvant un lieu pointu de l’expérimentation architecturale.

En 2019, Plaine commune développement, aménageur du site, l’établissement public territorial Plaine commune et la commune de l’Île St Denis lancent une démarche artistique pour accueillir une résidence d’une année visant à créer avec ceux qui vivent sur ce territoire les dispositifs et conditions d’émergence d’un commun qu’il convient de construire. Trois thèmes sont notamment identifiés : s’installer dans le quartier, imaginer des modes d’organisation et de vie sociale, investir et s’approprier les espaces collectifs.

Tous les formats artistiques, tous les dispositifs sont possibles. Les artistes peuvent répondre seuls ou en collectif.

Les conditions : un engagement (non exclusif) d’une année, la présence régulière sur place, la capacité d’impliquer les habitants et usagers dans le processus de création, la contextualisation et l’attention au quartier dans toutes ses dimensions, la mise en place régulière de temps de partage et de mise en commun, et enfin la volonté de chercher à mettre en place une pratique artistique agissante qui transforme la situation initiale. Une expérience de dialogue avec les acteurs des projets urbains et/ou d’urbanisme culturel sera appréciée ainsi qu’une expérience dans les projets artistiques participatifs.

Le budget pour cette démarche artistique est de 40 000 € HT.

Les candidatures sont à remettre pour le 21 mai 2019 14h.

Elles devront comporter : une note d’intention présentant les orientations artistiques du projet proposé et la compréhension du contexte, un CV, le budget et le calendrier de la résidence (25 pages max) – il est attendu que la résidence démarre en juin. Le formulaire DC1 et l’acte d’engagement sont à joindre au dossier de candidature.

Plus d’infos

Partager

Toutes les actualités